Soirée Portées-Portraits

L'auteure tunisienne Fawzia Zouari à la Maison Autrique !

lundi 22 janvier 2018 dès 19 h pour son dernier roman Le corps de ma mère, Prix des Cinq Continents de la Francophonie

 

FAWZIA ZOUARI

 

Le cycle Portées-Portraits revient à la Maison Autrique où Albertine asbl nous fait découvrir plusieurs fois par an, différents auteurs contemporains, le temps d'une lecture-spectacle. Des comédiens donnent ainsi à entendre des extraits de livres « coups de cœur », accompagnés par des musiciens.

Nous découvrirons le 22 janvier 2018 à 20 h 15 le très beau livre de l'auteure tunisienne Fawzia Zouari, Le corps de ma mère, qui a reçu le Prix des Cinq Continents de la Francophonie en 2016. Ce récit raconte, avec pudeur et authenticité, la vie des femmes bédouines tunisiennes, la révolte de celle qui a dû parcourir un long chemin pour se libérer, sans la renier, d'une tradition ancestrale à l'égard du rôle des femmes. Une écriture vivace, des situations cocasses, un lyrisme envoûtant, un grand roman qui fait résolument la part belle à la femme.

Fawzia Zouari naît à Dahmani, à une trentaine de kilomètres au sud-est du Kef, au sud-ouest de Tunis, au sein d'une fratrie de six sœurs et quatre frères. Son père est un cheikh, propriétaire terrien et juge de paix. Elle est la première des filles à ne pas être mariée adolescente et à pouvoir mener des études. Elle poursuit ses études à la faculté de Tunis, puis à Paris. Docteur en littérature française et comparée de la Sorbonne, elle vit à Paris depuis 1979. Elle travaille durant dix ans à l'Institut du monde arabe — à différents postes dont celui de rédactrice du magazine Qantara — avant de devenir journaliste à l'hebdomadaire Jeune Afrique en 1996. La caravane des chimères, publié en 1989, est consacré au parcours de Valentine de Saint-Point, petite-nièce de Lamartine qui a voulu réconcilier l'Orient et l'Occident, et s'est installée au Caire après s'être convertie à l'islam. Ses ouvrages suivants évoquent, pour la plupart, la femme maghrébine installée en Europe occidentale. Ce pays dont je meurs, publié en 1999, raconte de façon romancée la vie de deux filles d'ouvrier algérien, déracinées, aussi mal à l'aise dans leur société d'origine que dans leur pays d'accueil. La Retournée, roman publié en 2002, narre sur un ton ironique la vie d'une intellectuelle tunisienne vivant en France et qui ne pourrait plus retourner dans son village natal. En 2006, paraît La deuxième épouse, mettant en scène trois femmes maghrébines fréquentées simultanément par le même homme. En 2016, elle reçoit le Prix des Cinq Continents de la Francophonie, pour son livre Le corps de ma mère. Elle avait déjà reçu une mention spéciale dans le cadre de ce prix en 2003, pour le roman La Retournée.

Le texte sera lu par Hoonaz Ghojallu, accompagnée à la guitare par Benjamin Sauzereau. La mise en voix sera assurée par Ariane Rousseau.

A l'issue de la lecture en soirée, un verre est offert, l'occasion de se rencontrer de manière conviviale en présence de Fawzia Zouari qui, pour l'occasion, fait le déplacement depuis Paris et des artistes de la soirée. En outre, dès 19h, une rencontre avec l'auteure est organisée à la Maison Autrique.

Une manifestation organisée en partenariat avec l'ONG Coopération Education Culture et les Midis de la Poésie

Infos pratiques :

Lundi 22 janvier 2018 à 20h15
Lecture Hoonaz Ghojallu
Guitare, Benjamin Sauzereau
Mise en voix Ariane Rousseau
Durée : 1 heure
Où ? Maison Autrique, chaussée de Haecht, 266 à 1030 Bruxelles.
Prix des places : 8 € (qui donne l'occasion de visiter toute la maison)

Renseignements et réservation conseillée :
02/245.51.87 ou albertineasbl@gmail.com
www.compagniealbertine.be

Une coproduction d'Albertine avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles, service de la Promotion des lettres, de la Maison Autrique, de la Laïcité-Schaerbeek, de l'ONG CEC, des Midis de la Poésie, des Bibliothèques Communales de Schaerbeek et de Bibla.

www.compagniealbertine.be

Infos

Date : 2018-01-22
Date de fin : 2018-01-22
Heure : 19:00 à 22:30
événements

La maison autrique

Adresse

Chaussée de Haecht 266
1030 Schaerbeek
Belgique

Heures d’ouverture

Du mercredi au dimanche,
de 12 à 18 heures
(dernière admission à 17h30).

 

Tarifs

Adultes : €7,00
Groupes, seniors, étudiants : €5,00
Enfants, schaerbeekois : €3,00
Article 27 : €1,25