Poésie et Identité, Énigmes et paroles

« Qui sommes-nous ? Voulons-nous être Européens ? Ou venons-nous d'Asie ? Sommes-nous musulmans ? C'est quoi être Turc ? Je refuse qu'on impose à un individu ou à une société une identité homogène, basée sur une seule source. Je suis contre toute forme de fondamentalisme. (...) Je préfère ce qui vient de sources diverses. Et, comme dans mes livres, je défends l'idée que tout cela peut se côtoyer sans conflit. »

Orhan Pamuk

 

La lecture « Paroles de Turquie à travers les siècles »
MC Beyer Europalia Autrique

Dans le cadre des Nocturnes des musées bruxellois, Marie-Claire Beyer présentera sous forme d’une mise en voix inédite dans le cadre chaleureux de la bibliothèque de la Maison Autrique, une lecture des poètes turcs du temps jadis à une époque plus contemporaine : Djalâl ad-Dîn Rumi et Yunus Emré les soufis d’antan,Nazim Hikmet ou encore Ohran Pamuk pour les contemporains les plus connus. Sa mise en voix sera accompagnée d’une bande son mêlant musiques et voix de la Turquie, un agréable happening dans lequel le visiteur est invité à regarder les photographies en tirage cibachrome de Claire Eykerman, photographe schaerbeekoise et amie de la comédienne Marie-Claire Beyer.

Cette interprétation « Paroles de Turquie à travers les siècles » est avant-tout un cheminement dans quelques moments littéraires de cet immense pays sous domination ottomane pendant des siècles.

La comédienne et récitante préparant cet alléchant programme n’est autre que Marie-Claire Beyer qui très petite déjà aimait les mots et les savourait dans ce qu’elle ne savait pas encore être des poèmes. Elle découvre plus tard que les mots cachent un non-dit essentiel et, pour s’aventurer dans leur exploration, a choisi le métier de les dire : une biographie et de beaux événements naturellement tourné vers la lecture...

Une démarche authentique, qui depuis de nombreuses années l’amène à mettre en voix des textes, à réaliser des spectacles aux Midis de la Poésie de Bruxelles, aux Biennales Internationales de la Poésie de Liège et parfois dans des tournées à l’étranger (France, Espagne, Roumanie, Nouvelle Zélande, etc.). Elle a créé et présenté pendant plusieurs années à la RTBF l’émission Poèmes pour tous les jours. Pour élargir au monde visuel le contact avec le texte, elle a organisé des expositions d’affiches-poèmes. Depuis des années, elle anime des rencontres avec des écrivains dans divers lieux.

Avec d’autres amoureux des mots, elle a fondé le Théâtre des chemins et l’asbl des Mots pour dire..., afin de diffuser toujours plus largement la littérature, d’explorer continuellement les voies les plus diverses de la littérature en langue française et en traduction pour les autres cultures.

Nul doute que la lecture « Paroles de Turquie à travers les siècles » émerveillera les visiteurs venus découvrir cette culture millénaire. Les photographies de Claire Eykerman inviteront la promenade du regard, accompagneront les mots.

L’exposition « Poésie et identité, les énigmes de Nevzat Çopur »
14 06 07 expo Nevzat 08314 06 07 expo Nevzat 08314 06 07 expo Nevzat 083

Venez admirer les œuvres de Nevzat Çopur qui témoignent de son goût pour les climats méditatifs et de sa quête entêtante de l’identité : silhouettes silencieuses, signes texturés : une belle démonstration de l’art contemporain à la manière turque.

Né au début des années 1960 à Eskisehir en Turquie, il a étudié à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles et a obtenu le prix d’Excellence de la ville en 1990.

Et qui mieux que son ami et historien d’art Toma Muteba Luntumbue saurait nous décrire les impressions, émotions et questionnements que provoque la peinture de Nevzat Çopur ?

« Les traitements auxquels Nevzat Copur soumet les éléments picturaux sont de plusieurs ordres. Il y a d’abord le support, essentiellement, le papier, mais plus souvent, la toile, qui subit toutes sortes d’assauts dont les traces ne sont pas toujours directement visibles mais se dévoilent dans une distance intime.

Il y a la vision de loin qui définit un espace, la vision de près qui révèle la mise en valeur des volumes et des plans, réalisée par la décision et l'audace de la simplicité.

Quant au médium, s’il varie sensiblement peu, il n'hésite pas à recourir à des liquidités, des éclaboussures, des transparences pour faire saillir des espaces infinis entre ombres et lumières

Les gestes du peintre mettent en jeu un répertoire précis d’actions : griffures, grattages, textures. Des traits de crayon, de pastel, de peinture, disposés délicatement, témoignent ainsi du goût de Nevzat Copur pour les climats vaporeux et méditatifs.

Si la peinture de Nevzat Copur fait penser, depuis quelques années, à la fougue d’un adolescent qui a découvert l’ivresse de l’errance et les turbulences de l’aventure, sa nouvelle série d’ouvres nous fait plonger dans une quête entêtante de l’identité.

Nous y rencontrons des silhouettes silencieuses, des figures énigmatiques entourées des signes hybrides, des objets ou des fragments flottants semblables à des météorites projetés dans le plan du tableau.

(...) Si la peinture est un outil d’exploration de soi moi-même, elle engage, invite à une relation dynamique et ouverte à autrui. »

 

Infos

Date : 2015-11-15
Date de fin : 2015-11-20
Expositions
Poésie et Identité, Énigmes et paroles

La maison autrique

Adresse

Chaussée de Haecht 266
1030 Schaerbeek
Belgique

Heures d’ouverture

Du mercredi au dimanche,
de 12 à 18 heures
(dernière admission à 17h30).

Fermé les jours fériés.

 

Tarifs

Adultes : €7,00
Groupes, seniors, étudiants : €5,00
Enfants, schaerbeekois : €3,00
Article 27 : €1,25